Municipales du 4 fevrier: Accord de sortie de crise

Municipales du 4 fevrier: Accord de sortie de crise

298
0
PARTAGER

Le forcing du pouvoir de délester l’opposition de sa victoire aux communales du 4 fevrier n’a pas passé. Le pouvoir Condé accepte de “rendre” à l’UFDG les mairies qu’elle a remportées, dont la grande ville de Kindia. Au total, il y avait des contentieux dans 12 circonscriptions électorales, dont six urbaines.

Pouvoir et opposition ont signé ce mercredi un accord de sortie de crise. Mieux vaut tard que jamais. Comme toujours, les grands gagnants sont l’UFDG – principal parti politique d’opposition et le RPG Arc-en-ciel au pouvoir. Les grands perdants sont, entre autres, l’UFR de Sidya Touré et tous les micro partis qui gravitent autour de l’arène politique, n’ayant pas de position définie ni d’objectif fixé.

Gordio Kann

LAISSER UN COMMENTAIRE