Mort de Kèlèfa Sall : Le FNDC Suisse exige des « obsèques...

Mort de Kèlèfa Sall : Le FNDC Suisse exige des « obsèques nationales dignes de son rang et des valeurs républicaines »

62
0
PARTAGER

La diaspora pleure Kèlèfa Sall. Depuis la Suisse, l’antenne du Front National pour la Défense de la Constitution (AS/FNDC) exige des « funérailles nationales dignes », en hommage à l’ancien président de la Cour constitutionnelle.

« L’antenne suisse de Front National pour la Défense de la Constitution (AS/FNDC) a appris avec douleur et tristesse, la disparation de l’ancien Président destitué de la cour constitutionnelle, Maître Kéléfa Sallé » écrit son Coordinateur Boubacar Sow dans un communiqué publié le 28 juillet 2019.

« En cette douloureuse circonstance, elle adresse au nom de toute la diaspora suisse et de la France voisine, ses condoléances les plus attristées à sa famille, ses collègues, ses amis et à l’ensemble du peuple de Guinée ».

En effet, Kèlèfa Sall est diplômé de  l’Ecole nationale de magistrature de Bordeaux, en France.

Rentré en Guinée, il gravit les échelons et devient le président de l’Association des magistrats de Guinée.

« Cette disparation est en effet, une grande perte pour le peuple de Guinée, particulièrement pour ceux qui aspirent à faire de la Guinée, un pays de liberté, de justice et du droit », témoigne le Coordinateur Sow.

« Tout ce que Dieu fait étant bon, il ne nous reste plus qu’à honorer sa mémoire en poursuivant son combat pour empêcher toute nouvelle dictature de s’implanter dans notre pays. Il est certes, parti pour toujours, mais son héritage sera magnifié et poursuivi par nous autres Kéléfa Sall qui aimons la Guinée au-delà de nos intérêts personnels et égoïstes ».

Arraché à l’affection des siens à l’âge de 61 ans, « l’antenne suisse du Front National pour la Défense de la Constitution (AS/FNDC), au nom de la coordination nationale, exprime le souhait de voir l’ensemble du peuple de Guinée et particulièrement les adhérents du FNDC, se mobiliser massivement le jour de ses obsèques pour magnifier son œuvre, rappeler ses idéaux, soutenir sa famille et l’accompagner dignement dans sa dernière demeure ».

« La Guinée manque de façon criard, des grands hommes de conviction, d’intégrité, d’honneur et de dignité de la trempe et de l’envergure de Mr Sall; d’où l’intérêt d’exiger aux autorités guinéennes, de lui accorder au nom du peuple de Guinée, des obsèques nationales dignes de son rang et des valeurs républicaines qu’il incarnait. Que l’âme de notre regretté, Maître Kéléfa Sall, repose en paix ! Amen. »

Le défunt était malade depuis des mois. Il s’est même rendu en France pour des soins en vain. Revenu au pays, il a été admis à l’hôpital Sino guinéen situé à Kipé en banlieue de Conakry où il s’est éteint samedi matin.

Par Gordio Kane

LAISSER UN COMMENTAIRE