L’oraison du cœur, nouveau style de l’ambassadeur Grand P

L’oraison du cœur, nouveau style de l’ambassadeur Grand P

58
0
PARTAGER

Il est devenu une star continentale confirmée. Le phénoménal Moussa Sandiana Camara, plus connu sous le nom de Grand P, veut qu’on l’appelle désormais Ambassadeur Grand P. Eh oui, il est l’icône des personnes de petite taille ! Il amasse des millions de billets de banque au fil des concerts et des rencontres avec les mécènes, mais par bonheur, il garde la tête entre ses épaules. Le chanteur à la petite taille et à la voix à peine audible n’oublie pas d’où il vient.

Comme il le dit lui-même : «Je sais qu’avant, et jusqu’à présent, en marchant dans les rues de Conakry, les gens se moquent de moi, de mon état, de ma taille, de ma façon de parler, mais je suis aussi une créature de Dieu ».

Grand P saisit donc toutes les occasions pour rendre grâce à Dieu qui, seul, sait comment il l’a fait sortir de cet état indigent et bas pour le placer au sommet d’une célébrité incontestée qui fait de nombreux fans à travers l’Afrique et le monde, en particulier dans les milieux des  personnes de petites taille.

Bonne conduite

Le succès ne lui fait point perdre la tête. Sa nouvelle dimension sociale également. Rien, rien, pour le moment, n’influence négativement les faits et gestes de cet homme modeste et convenant qui passait inaperçu jusqu’au jour où une dame l’a interpellé sur ce qu’une personne de sa taille fait dans les rues de Conakry au lieu d’occuper sa place sur les bancs de l’école.

La suite, on la connait : « Ikha dii nan’na ? », Suis-je ton fils ?, a-t-il réagi tout haut en langue soussou, comme pour rouspéter que la pauvre ne devait pas se permettre de lui poser une telle question. La vidéo de cette chicane a ouvert les portes du studio d’enregistrement à Grand P.

Le style Grand P

Sa carrière musicale lancée à partir du clip vidéo dédié au Onze national de Guinée, est devenue une réalité africaine depuis sa participation historique à la Coupe d’Afrique des nations 2019 en Egypte.

En lieu et place de singer les autres, Grand P promeut son propre style : Celui de poser en public les mains jointes en signe de reconnaissance à la mansuétude divine à son égard. Autrement dit posture de prière du cœur rempli de foi en Dieu le bienfaiteur éternel.

Il l’explique, dans ces termes : «Si je suis comme ça, c’est Dieu qui l’a voulu ainsi. Si je suis comme ça, c’est à cause d’une maladie, d’une déformation de mon ADN (le caractère génétique qui prédispose tout être à une grande ou petite taille). Je sais il y a des gens qui m’aiment tel que je suis et d’autres qui s’en moquent, mais c’est comme ça la vie : on ne peut pas plaire à tout le monde ».

Bienheureux, Grand P ! L’artiste-chanteur à l’allure unique reste aussi droit dans ses bottes. S’il se rappelle avoir connu des moments difficiles, pendant lesquels il n’a « jamais rêvé de voyager dans un avion, aujourd’hui c’est fait». Et il n’oublie pas ses soutiens qui ont contribué à le sortir de l’anonymat, tout comme les stars de la politique et de la musique qu’il a toujours rêvé de rencontrer un jour. «J’ai rencontré M. Baidy Aribot (homme politique et actuel vice-gouverneur de la Banque centrale de Guinée qui a permis à Grand P de monter pour la première à bord d’un avion pour aller soutenir le Onze national guinéen en Egypte) ».

Après le Caire, il séjourne  au Mali. Grand P reçoit les membres d’une association de Personnes de petite taille.

Sur le champ, les nouveaux médias trouvent en lui le nouvel ambassadeur de la bonne cause dédiée à toute personne comme lui.

Puis, il chante en compagnie des virtuoses de la chanson malienne Oumou Sangaré, Sidiki DiabatéIl a même été approché, chouchouté par des personnalités, dont Saidou Keita, fils du président en exercice IBK. Des beaux instants immortalisés par son manager sur la page officielle de la star.

En Côte d’Ivoire, il est à l’honneur chez Dj Arafat (paix à son âme), El Poueblo Bravador, et tant d’autres notoriétés de la musique urbaine et tradimoderne mandingue dans la capitale de ce pays voisin qui abrite une forte communauté guinéenne.

Toutes ces tournées participent à l’élan de soutien sous-régional pour rehausser la côte de popularité du phénoménal ambassadeur des personnes de petite taille. Parce que Grand P prépare en ce moment même à Conakry le concert-dédicace de son tout-premier album compilé de featurings le 4 octobre prochain au Palais du peuple. Un événement à vivre!

Par Le Populaire

LAISSER UN COMMENTAIRE