LES MENSONGES D’ABOUBACAR SIDIKI DIABY, ANCIEN REBELLE ET ÉLÉMENT DE LA BRANCHE...

LES MENSONGES D’ABOUBACAR SIDIKI DIABY, ANCIEN REBELLE ET ÉLÉMENT DE LA BRANCHE ARMÉE DU RPG CONTRE LANSANA CONTÉ !

136
0
PARTAGER

Alpha Condé n’ayant qu’une idée dans la tête, se maintenir au pouvoir à vie, il s’en moque que la politique de sa gouvernance réponde au critère d’utilité démocratique. 

Toute situation, ou volonté humaine, qu’elle qu’elle soit, morale ou immorale, légale ou illégale, saine ou non, est acceptée par Alpha Condé si jamais cela va dans le sens qu’il souhaite, autrement dit  un soutien aveugle à son projet de pouvoir à vie.

Aboubacar Sidiki Diaby, un colonel à la retraite, ancien rebelle et élément de la branche armée du RPG contre le régime de Lansana Conté, est un exemple concret de gens confus, profiteurs, menteurs et sans foie, ni principe qui intéressent Alpha Condé. 

Déjà à la retraite, et pour pouvoir se faire maintenant une place dans le système d’Alpha Condé, le rebelle Aboubacar Sidiki  Diaby se lance dans une série de mensonges à la fois terribles et ridicules.

Il affirme que la tentative de coup d’État en 1985, qui impliqua Diarra Traorè, n’était pas réelle, mais un simple règlement de compte pour écarter certains officiers militaires, notamment de l’ethnie malinké.

Il poursuit, que de peur d’être arrêté, il choisit l’exil, période pendant laquelle, lui et d’autres officiers militaires s’organisèrent pour affronter le général Lansana conté dans un mouvement de rébellion, et aussitôt, firent savoir leur intention à Alpha Condé, alors opposant.

Aboubacar soutient que  leur intention de renverser Lansana Conté par la force ne fut pas partagée par le leader du RPG qui, selon lui, demanda plutôt un renversement par la voie démocratique, à travers les urnes.

Du mensonge, rien que du mensonge ! Aboubacar Sidiki Diaby est un profiteur, un lâche qui, pour sortir de sa misère de retraite, préfère se jeter dans des déclarations confuses et fausses. 

Le coup Diarra Traoré était bien une réalité. Mais comment Aboubacar Sidiki pourra-t-il témoigner autrement si lui-même faisait partie de ce coup ? 

Aussi, avancer qu’Alpha Condé préférait la prise du pouvoir par la voie des urnes, cela est faux. Des données existent qu’Alpha Condé était impliqué ou proche d’un mouvement de rébellion contre la Guinée, et d’ailleurs cette vidéo explicite qui est sur la toile où le président actuel menaçait en ces termes : 《 Un régime qui triche les élections, une fois,  deux fois, et autant de fois, mais il n’y a pas d’autre voie que celle des armes pour le renverser 》.

Alpha Condé qui, dès son arrivée au pouvoir en 2010 disait avoir hérité d’un pays sans Etat, est sur la voie de faire disparaître le peu de traces d’Etat qu’il y a encore, et surtout il menace par sa politique ” tous les moyens sont bons pour me maintenir au pouvoir à vie” l’existence même de la nation guinéenne. 

Dans un État normal respectueux des lois et des valeurs démocratiques, Aboubacar Sidiki Diaby doit être traduit devant les tribunaux pour répondre de ses actes.

Naby Laye Camara

Depuis Bruxell

LAISSER UN COMMENTAIRE