Fria reprend ses activités dans la crainte de nouvelles manifestations

Fria reprend ses activités dans la crainte de nouvelles manifestations

96
0
PARTAGER

Après le déguisement des femmes en colère et le ratissage des rues opéré par la gendarmerie et la police, Fria était bien parti pour reprendre son train-train quotidien dans le calme et la sérénité, mais la semaine débute avec une forte odeur de nouveau soulèvement contre la préfète Gnalen Condé, ce lundi 20 mai 2019.

Accusée de malversations par plusieurs femmes qui ont pris d’assaut les locaux de la préfecture et les jeunes réclamant son limogeage, la préfète fait l’objet de plaintes, de contestations de rue et de récriminations qui ont amené les autorités à déployer un impressionnant contingent des Forces de défense et de sécurité pour ramener la quiétude.

Durant le week-end dernier, la Gendarmerie et la police avaient réussi à dégager les barricades érigées çà et là par les manifestants en colère. La circulation et le commerce avaient repris timidement.

Le challenge est à présent au rétablissement de l’ordre et de la sécurité dans la cité d’Alumine après des journées d’émeutes.

Par Gabriel Gaspard 

LAISSER UN COMMENTAIRE