Exclusif : Le ministère de la Fonction publique a trois secrétaires généraux

Exclusif : Le ministère de la Fonction publique a trois secrétaires généraux

1241
0
PARTAGER

Le Budget national supporte le paiement de milliers de fonctionnaires fictifs. Dans chaque département, de la Présidence de la République à la Fonction publique, en passant par la Primature, les Finances, etc. il y a des fonctionnaires fictifs régulièrement salariés. 

Tenez, jusqu’ici le salaire de Malick Sankhon, patron de la Caisse nationale de sécurité sociale, continue de tomber à la Présidence de la République. Au bénéfice de qui?

La Primature prend en charge une centaine de chauffeurs et une quarantaine de cuisiniers, payés chaque mois par le contribuable guinéen, sans compter des dizaines d’experts étrangers salariés. Là-bas, quand on amène un expert étranger, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal ou d’ailleurs, afin de régler un problème, on continue de le payer même s’il rentre au bout d’une semaine. Il est évident que tous ces salaires tombent dans l’escarcelle des kleptocrates qui dirigent ces départements. 

Plus curieux encore, le ministère de la Fonction publique a trois secrétaires généraux régulièrement salariés. Du jamais vu dans une administration normale. 

Conakrychallenge a fureté les conclusions du rapport concocté par le comité de pilotage pour l’assainissement des fichiers administratifs et financiers de l’État. Le constat est alarmant. Alpha Condé avait ordonné à son ex ministre Sekou Kourouma de mettre à exécution ce rapport. Mais rien n’est fait depuis 2012.

La malgouvernance a la dent dure en Guinée. En matière de réformes administratives, le pouvoir Condé a lamentablement échoué. Conséquence, l’État perd plus d’une centaine de milliards de FG par an en payement de fonctionnaires fictifs. Nous y reviendrons. 

Sambegou Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE