SOGEAC: Un trou de 4 milliards, le DG indexé

SOGEAC: Un trou de 4 milliards, le DG indexé

466
0
PARTAGER

La Société de gestion de l’aéroport de Conakry Gbessia -SOGEAC- est secouée par un scandale financier de plusieurs milliards de nos francs.

L’audit qui a révélé le pot aux roses concerne les dix premiers mois de l’année 2017. Le cabinet FFA-Ernest&Young et celui Lombonna ont sorti un rapport pas des plus élogieux sur la gestion du directeur de la SOGEAC, Kabassan Keita. Gestion qualifiée de calamiteuse, en raison d’un trou qui avoisinerait les 4 milliards (selon une source aéroportuaire).
C’est le branle-bas à la direction de cette société, où l’on découvre un système mafieux qui ne déteste pas la prévarication. Loin s’en faut! Là-bas, on engagerait sans scrupules des fournisseurs fictifs, sans contrat. Ce qui permet aux prédateurs en puissance de disposer des ressources de la société en toute impunité.
Quand il voyage à l’étranger, en mission régulière ou en visite privée, le directeur ferait le pacha: hôtels de luxes surfacturés, location de limousines, etc. Bref dans sa tâche de tous les jours, le DG Kabassan Keita ferait de la société sa dulcinée : entretien, la réparation et maintenance, avantages en liquide, investissements, réceptions, etc. Tout est savamment monté pour permettre de voler!

Il est sur le point d’être remplacé. Mais Kabassan Keita ne l’entend pas de cette oreille, fort d’un soutien au sommet de l’État. Aucun procès n’est en vue. Impunité, quand tu nous tiens!

Karim Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE