Société civile: Les forces sociales partent en lambeaux

Société civile: Les forces sociales partent en lambeaux

44
0
PARTAGER

Vingt-quatre heures seulement après une déclaration sous le label « Forces sociales de Guinée », une contre-déclaration a été entendue de la part d’un autre groupe toujours avec le même label « Forces sociales de Guinée ». Ayant respectivement pour tête de file Abdourahamane Sanoh président de la PCUD et Aboubacar Dorah Koïta jusque-là coordinateur de la cellule de communication des forces sociales. A quila légitimité?

Cette contre-déclaration confirme le climat malsain au sein de la société civile, agrémenté par des coups bas, des agendas cachés et une guerre d’égo. Pourtant cette dynamique s’est voulue défenseure des citoyens afin de plier le gouvernement à ramener le prix du carburant à la pompe à huit mille francs. En vain. Place à la division au point même que les deux camps se livrent à un débat de caniveaux.

Sow Telico

LAISSER UN COMMENTAIRE