SLECG : La grève suspendue

SLECG : La grève suspendue

138
0
PARTAGER
Les négociations entre gouvernement et syndicat, au palais du peuple, sous la houlette du ministre d’Etat conseiller personnel du président de la République, ont été sauvées de justesse. Un accord de dernière minute a été trouvé ce soir.
Parmi les volets de cet accord, il y a :
  • La levée de la suspension du Secrétaire Général du SLECG, Aboubacar Soumah (le leader du mouvement de grève et héros) et le payement de ses arriérés de salaire ;
  • Le payement des 30% restants comme suit : fin mars 2018 avec effet rétroactif (à compter du 1er janvier 2018 pour les enseignants en activité ; et novembre et décembre 2017 pour les retraités) ;
  • L’ouverture d’un couloir de négociations (entre le 02 et le 25 mai 2018) sur le point concernant la fixation du salaire de base des enseignants à huit millions de francs guinéens ;
  • Le rétablissement dans leurs bons droits de tous les enseignants mutés ou demis de leurs fonctions à cause de cette grève.
  • L’amnistie pour tous les grévistes ;
En définitive, le mot d’ordre de suspension de la grève (volet 6 de l’accord) a été lu par le secrétaire général du SLECG, Aboubacar Soumah.
Karim Bah 

LAISSER UN COMMENTAIRE