Santé : La dépigmentation inconsidérée

Santé : La dépigmentation inconsidérée

62
0
PARTAGER
Fatou Sikhé Camara, directrice du CHU Donka, dépigmentée

Cherche désespérément jeune fille ou femme noire à la peau d’ébène, sombre, épaisse, ferme et saine, au sex-appeal irrésistible qui a amené le roi et prophète Salomon (aux 300 femmes et 700 maîtresses), il y a 3.000 ans, à comparer le Paradis céleste à une femme noire dans Shir hashirim (Le Cantique des cantiques), un des livres sacrés de l’Ancien Testament du judaïsme.

Les produits éclaircissants font des ravages en Afrique noire et dans l’Inde des intouchables. Le malthusianisme n’a jamais eu autant d’adeptes-victimes consentantes. On est en pleine violence symbolique de Bourdieu.

Nous Nègres et gouvernants nègres, comment arrêter la destruction de la mélanine protectrice des UV et l’exposition de nos génitrices au cancer de la peau et à toutes sortes de maladies opportunistes qui s’infiltrent aujourd’hui dans le sang de Cham pour nous abâtardir et décimer à terme par l’ignorance et l’envie?

El Béchir Diallo 

LAISSER UN COMMENTAIRE