Prison civile de Conakry: Toumba Diakité entre la vie et la mort

Prison civile de Conakry: Toumba Diakité entre la vie et la mort

3224
0
PARTAGER
Le plus célèbre prisonnier de Coronthie, Aboubacar Toumba Diakité, est au seuil de la mort depuis hier mardi. On le savait malade mais pas à tel point.
Les autorités pénitentiaires, obéissant à un ordre d’en-haut des en-haut, rechignent à s’occuper du cas sanitaire de Toumba. Le détenu serait-il trop gênant pour qu’il faille le faire taire, étant la pièce maîtresse des crimes abominables du 28 septembre?
Ses avocats, de plus en plus préoccupés, avaient demandé qu’on le soigne, en vain. Mais la situation s’est aggravée depuis mardi, journée pendant laquelle Toumba Diakité n’a pas pu se decoller de son lit. Il est si malade qu’il lui est impossible aujourd’hui de faire bouger ses tentacules.
Notons, ensuite, la tentative d’assassinat dont il a été victime, récemment. On a l’impression que l’autorité centrale veuille le voir plutôt mort. Sinon comment comprendre qu’elle lui envoie le Dr Awada, tueur à gage notoire et directeur du mouroir d’Ignace Deen, pour lui injecter des liquides douteux?
Cette tentative ayant échoué, on se serait résolu de le laisser pourrir tout seul. Cela, c’est de la non assistance de personne en danger.
Le régime d’Alpha Condé ne veut pas du procès du 28 septembre. Il obstrue le chemin à la Cour pénale internationale en s’adjugeant le dossier ; il s’emploie à détruire les preuves et à faire taire certains acteurs pendant que d’autres sont nommés à de hautes fonctions étatiques. C’est étonnant ça.
Abdoulaye Bah bis

LAISSER UN COMMENTAIRE