Premier Salon Africa Building and Industry : Le Maroc à coeur ouvert

Premier Salon Africa Building and Industry : Le Maroc à coeur ouvert

411
0
PARTAGER
 Le Maroc, puissance économique émergente, est le pays qui a signé le plus grand nombre d’accords bilatéraux avec la Guinée. Sur les 85, 45 accords sont en exécution. Un record. Autant dire que la coopération guineo-marocaine tient comme un cric. D’où l’offensive économique du royaume chérifien en Guinée.
Du 28 février au 2 mars, les patrons marocains sont au palais du peuple, pour une offensive de charme. Le Salon Africa Building and Industry (encore intitulé Salon international de l’industrie, du bâtiment et de l’investissement en Afrique) est une première en Afrique. «Le choix de la Guinée pour organiser le premier Salon de ce genre n’est pas anodin», fera remarquer l’ambassadeur du Maroc à Conakry.
Il vise à rapprocher davantage les investissements de nos deux pays afin de mieux favoriser la coopération sud-sud. Au delà d’une simple exposition, Africa Building and Industry renforce les échanges commerciaux et développe du coup un partenariat gagnant-gagnant basé sur la complémentarité entre les deux pays.
C’est donc la plateforme idéale permettant aux investisseurs des deux pays d’échanger sur les opportunités qui s’offrent à eux, tout en développant le marché africain.
Le jeu en vaut la chandelle, puisque « l’Afrique est en passe de devenir un grand marché de libre échange dont l’accord historique, concocté par les différents ministres du commerce, sera paraphé prochainement au sommet des chefs d’Etat », prévient Marc Yombouno, ministre guinéen du commerce.
Il notera que « Ce salon est très important dans ce sens qu’il vient concrétiser la volonté des deux chefs d’Etats, marocain et guinéen, dans le cadre du développement de nos deux Etats, surtout dans le cadre du profit que nous avons de l’expérience marocaine dans tous les domaines. Aujourd’hui, nous remercions très sincèrement le royaume chérifien, nous remercions l’ambassadeur, et les initiateurs de ce salon, en l’occurrence le Centre de diffusion de l’information du Maroc (CDI Maroc) et le CIEPEX-GUINEE ».
Chaperonné par le ministère guinéen du commerce, ce Salon consiste, pour les entrepreneurs marocains, à matérialiser les accords de partenariat signés entre la Guinée et le royaume Chérifien, notamment ceux conclus lors de la dernière visite de sa Majesté Mohamed VI à Conakry.
Toute chose qui a la chance de réussir, étant donné la loyauté légendaire des entreprises marocaines envers notre pays. Au pire moment de l’épidémie d’Ebola, la Royal Air Maroc a été la seule compagnie aérienne à n’avoir pas arrêter de desservir Conakry, avec neuf vols par semaine. Un exemple éloquent de loyauté qui mérite d’être mesurée à sa juste proportion.
D’ailleurs, Kawtar Rabbah, directrice générale du CDI Maroc, n’a pas manqué de rappeler que « la Guinée et le Maroc sont des pays frères et donc, ce salon vient pour renforcer ces relations-là. Il y aura des opérateurs économiques marocains qui vont échanger avec leurs homologues guinéens, dans tous les secteurs de l’industries, du bâtiment et de l’investissement », soulignera-t-elle.
Du spécialiste de l’échafaudage universel Layher au leader du mobilier Promark, en passant par Amigraph (leader du service), Saham Assurance, la Banque populaire maroco-guinéenne, etc. les géants marocains de l’industrie et du bâtiment n’ont pas voulu se faire conter l’événement.

L’ambassadeur du Maroc en Guinée, son Excellence M. Driss Isbayène

«Les relations économiques entre la Guinée et le Maroc datent de l’indépendance des deux pays. L’ambassade du Maroc est là depuis 1960. Les relations n’ont pas cessé de se renforcer. Nous avons 85 accords signés entre les deux pays ; 45 accords sont en cours de réalisation dans le domaine public-public, public-privé et privé-privé.
En Guinée, toutes les conditions sont réunies pour que l’initiative privée puisse réussir. La proximité géographique. Nous avons la Royal Air Maroc qui dessert 9 fois par semaine la Guinée. Nous avons un cadre juridique important.
Nous avons l’APIP-GUINÉE qui aide tous les investisseurs à venir s’installer ici.
Nous avons même des précurseurs dans le domaine, la Banque Populaire maroco-guinéenne. Nous avons toutes les conditions pour que l’initiative marocaine puisse venir s’installer ici. Nous avons surtout un pays frère et un peuple accueillant.
Je me sens tout aussi Guinéen que tout Marocain qui vient s’installer ici. Je remercie surtout le ministre d’État Conseiller personnel du président de la République pour avoir accepté de venir. Je souhaite plein succès à ce salon. J’espère qu’on en aura d’autres.»

Tibou Kamara, ministre d’Etat Conseiller personnel du président de la République:

L’invité d’honneur du Salon Africa Building and Industry, Tibou Kamara, n’a pas tari d’éloges envers le royaume chérifien. Suivez son regard !
«Le Maroc et la Guinée sont des pays amis et partenaires depuis de longues années. Combien de Guinéens se sont mariés au Maroc, aussi bien par la formation que par d’autres liens qui renforcent davantage la coopération entre les deux pays.
Aujourd’hui, c’est une chance, aussi bien pour le Maroc que la Guinée, au-delà de la relation traditionnelle qui existe entre les deux pays, liés par des intérêts économiques et diplomatiques, qu’il y ait une affinité entre les deux chefs d’État.
Je pense qu’aujourd’hui, l’offensive générale du Maroc envers les pays du sud, pour encourager une coopération Sud-Sud, d’ailleurs déclinée dans un discours historique que sa majesté le Roi Mohammed VI a tenu à Abidjan, indique bien cet axe stratégique qui demande à l’Afrique d’aller vers l’Afrique, aux Africains de croire en eux-mêmes, d’avoir confiance en eux et de s’ouvrir les uns et les autres, pour construire un grand destin pour l’Afrique. Parce que nous en avons le potentiel ; il y a la volonté politique et puis le brassage culturel…
Le Professeur Alpha Condé et tous les autres Guinéens restent des amis du Maroc, des partenaires du Maroc.
L’ambassadeur du Maroc a raison, en disant qu’il se sente bien en Guinée tout comme les Guinéens se sentent bien au Maroc pour beaucoup de raisons. Personnellement, mon cœur bat pour le Maroc. Le Maroc peut-être au cœur de notre économie tout comme nous pouvons être au cœur du Maroc.»

Gabriel Curtis, directeur de L’APIP-GUINÉE :

Gabriel Curtis a été lauréat du prix PADEV (prix africain pour le développement). Il dirige l’Agence pour la promotion de l’investissement privé.
« Nous félicitons les initiateurs qui participent au rayonnement économique de la Guinée et formulons le voeu que ce Salon permette de mobiliser pour notre pays une réelle communauté d’acteurs de développement en provenance du monde entier, en particulier du pays frère qui est le Maroc, dans le domaine de l’industrie, du bâtiment et des BTP.
Il est reconnu que pour obtenir une croissance à deux chiffres, il faut comptabiliser un taux d’investissement représentant 20% du PIB. Un Salon comme celui-ci concourt à présenter les opportunités et inciter les investisseurs afin que nous puissions atteindre l’objectif Guinée vision 2040.
Après l’agriculture et l’énergie, les infrastructures (et particulièrement la construction) sont une réelle préoccupation pour le développement économique du pays. On estime à 430.000 unités le déficit de logement adéquat en Guinée.
Ce qui donne une grande opportunité dans ce secteur.
L’industrie est aussi un secteur important et créateur d’emplois. Il est complémentaire des autres secteurs pour permettre de consommer ce que nous produisons…
À l’Agence de promotion de l’investissement privé, afin de répondre à notre mission qui est la création d’entreprises, la promotion de l’investissement et l’assistance des entreprises, nous avons mis sur place, en plus de notre site web institutionnel, le portail de l’investissement en République de Guinée qui se trouve à l’adresse www.invest.gov.gn.
Il présente près de 160 filières d’investissement, avec notamment des fiches de projets et des données clés par secteur d’activité. On y trouve plus de 400 documents et toute la documentation de référence pour investir en Guinée.
Notre cher pays la Guinée est un chantier où les opportunités d’affaires, notamment dans le secteur de l’industrie et des BTP, sont énormes. L’APIP-GUINÉE vous appuyera dans le cadre de sa mission de soutien à l’investissement privé. »
La cérémonie d’ouverture du Salon Africa Building and Industry en images 

 
Par Karim Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE