Moeurs : Le député Damaro filmé dans une chambre d’hôtel

Moeurs : Le député Damaro filmé dans une chambre d’hôtel

500
0
PARTAGER
Le chef de la majorité présidentielle à l’hémicycle, Amadou Damaro Camara, vient d’être piégé (?) et filmé dans une chambre d’hôtel, après une chaude partie de jambes en l’air avec une chaudasse à serre-tête. Le zigolo.
Si la vidéo n’est pas encore disponible pour tout le monde, quelques clichés de cette soirée enflammée commence à suinter des réseaux sociaux. Selon les confidences, la vidéo ne tarderait pas à sortir, où l’on voit un Damaro Camara se déchaîner, à l’image d’un robuste mâle bien gaulé, et un fouteur de première classe, équipé d’une véritable lance à incendie ! Dégueulasse !
Nos députés arc-en-ciel sont incapables de voter des Lois pour l’intérêt du peuple. Ils sont enclins à distribuer l’argent du contribuable guinéen pour s’acheter des filles de joie, rien que pour le bonheur de leurs troisièmes pieds.
Il y a un an, c’est le ministre -limogé depuis – Mbany Sangaré qui faisait les choux gras de la presse people et des réseaux sociaux, avec une sextape qu’il avait inconsciemment partagée.
Quelques semaines plus tard, c’est autour de deux amis et collaborateurs de KPC -GuiCo.Press d’entrer dans la légende de la mondanité, avec deux vidéos choc qui ont fait trembler le pays.
Depuis une épidémie de sextape s’est déclenchée, où des citoyens lambda comme de hautes personnalités de l’État font leur apparition : Le Premier ministre, Mamady Youla (avec une mineure de 14 ans), Kerfalla Personn Camara (cité par un journaliste, puis par un ancien sociétaire du Syli National), …
Aujourd’hui, c’est le fameux député RPG-iste Amadou Damaro Camara qui « tombe », quelques semaines après avoir déclaré dans les médias qu’il ne soutiendra pas Alpha Condé dans cette périlleuse aventure du 3ème mandat.
Vu que la diffusion des vidéos à caractère pornographique de nos concitoyens n’intervient qu’en situation de crise sociopolitique majeure, l’on pourrait valablement en faire une corrélation avec le pouvoir. Ce ne serait pas de la superstition. À suivre !
Mory Diakité

LAISSER UN COMMENTAIRE