Mercénariat de la plume: Appel à manifester contre François Soudan à Paris

Mercénariat de la plume: Appel à manifester contre François Soudan à Paris

180
0
PARTAGER
De droite à gauche, le mercenaire de la plume François Soudan et le dictateur congolais Denis Sassou-N'Guesso (35 ans au pouvoir)

Le Journaliste alimentaire François Soudan est pris à son propre jeu. Ce mercenaire de la plume, à la solde des dictateurs africains, est désormais cloué au pilori par les peuples africains qui ont ras-le-bol de se voir malmenés par ce digne serviteur du diable, un ancien militaire devenu milicien médiatique. Voici un appel à manifester, samedi, contre ce petit voyou de journaliste à la petite semaine, ce prostitué d’écrivaillon largement rémunéré par les dictateurs qu’il défend. Si la fortune qu’il thésaurise, en se beurrant sur le dos des peuples en souffrance, n’intéresse personne, il faut souligner que la société civile Guinéenne va dénoncer les mensonges et insanités qu’il griffonne dans sa feuille de choux JA (journal alimentaire, toujours fidèle à la cause). 

Récemment, François Soudan de Jeune Afrique a écrit des insanités insupportables sur la Guinée pour sans douter espérer mériter d’un renouvellement de confiance de son bailleur de fonds à la présidence guinéenne. C’est pour protester contre ces mensonges éhontés que des membres de la société civile guinéenne en France ont décidé de manifester leur colère contre ce prostitué de la plume qui s’est montré capable d’insulter tout un peuple et inciter à la haine ethnique pour du pognon. La manifestation est prévue le samedi prochain à Paris (France) devant le bureau de ce prostitué de la plume… 
Communiqué : APPEL À MANIFESTATION DE LA SOCIÉTÉ CIVILE GUINÉENNE EN FRANCE AU SIÈGE DE JEUNE AFRIQUE
RASSEMBLEMENT PLACE JEAN LORRAIN – 47 RUE D’AUTEUIL, 75016 PARIS
SAMEDI 24 FÉVRIER 2018, DE 13H À 18H
Métro Michel-Ange- Auteuil (lignes 9 et 10)
Suite à la parution de l’article intitulé « Élections en Guinée : la rue contre les urnes » de François Soudan, Directeur de la rédaction de Jeune Afrique, ce 12 février, de nombreuses personnes ont été choquées par ses propos stigmatisants et dangereux.
En réalité, il s’agit de constater que cette parution entre bien dans la volonté manifeste de propagande et d’incitation à la haine qui nuit à l’équilibre social de notre pays.
La campagne menée mêle mensonges, diffamations et mépris.
C’est pourquoi, la société civile guinéenne appelle l’ensemble des Africains à venir soutenir la manifestation des Guinéens qui se mobilisent ce samedi 24 février pour dénoncer les propos extrêmement controversés de François Soudan, un journaliste qui a manqué d’inspiration et de déontologie inhérente à son métier.
La société civile guinéenne
Communiqué-Manifestation-24FEV-FRANCE
Communiqué-Manifestation-24FEV-FRANCE

LAISSER UN COMMENTAIRE