Ligue des Champions : Un vendredi décisif pour le Horoya aux prises...

Ligue des Champions : Un vendredi décisif pour le Horoya aux prises avec Al Ahly du Caire

257
0
PARTAGER

Ce 14 septembre 2018, le champion de Guinée en titre croisera le fer avec celui d’Egypte au stade du 28 septembre de Conakry dans le cadre des matches aller des quarts de finale de la 22ème édition de la ligue africaine des champions.

Le Horoya Athlétic Club se doit de gagner cette partie en vue de se préserver une chance de qualification en demie finale au retour prévu le 22 de ce mois à l’extérieur.

Les Rouge et Blanc de Matam sont dans une bonne dynamique en se hissant dans une nouvelle dimension sportive sur l’échiquier continental. Le club de Mamadou Antonio Souaré joue gros ce vendredi à Conakry face au club légendaire pharaon, Al Ahly Sporting Club.

Sur la pelouse verte du stade mythique du 28 septembre, les poulains de V. Zvunka devraient passer à l’essentiel, à savoir la victoire vaille que vaille.

Dans ce double choc des extrêmes entre le HAC et l’AASC, c’est aussi la bataille tactique de deux (2) compatriotes français en quête de trophée continental, en voulant inscrire leur nom respectif en lettre d’or dans les annales de l’histoire de cette compétition de la Confédération africaine de football – CAF -.

Jeudi, les deux coachs concernés ont animé une conférence de presse conjointe d’avant match au siège de la Fédération guinéenne de football. A cette occasion, chacun des entraîneurs croit avoir la clé du match pour une victoire à l’issue de la rencontre. Pour le français du Horoya AC, son club doit « jouer au fond » durant les 90 minutes et plus pour vaincre son adversaire du jour.

De son côté, Patrice Carteron, compatriote de V. Zvunka à la tête du club pharaon, estime être capable de remporter ce duel. Il a dit être venu pour « prendre les 3 points » chez nous.

Et, les joueurs ayant pris part à la dite conférence de presse ont aussi donné les avis sur ce match du vendredi. Dramane Nikiéma, capitaine et milieu de terrain du champion de Guinée, avoue que lui et ses coéquipiers sont fin prêts à honorer le maillot pour la gagne. De sa part, Hassam Ashour, capitaine d’Al Ahly le travaille abattu par son club pour espérer remporter le « pari » de Conakry en ramenant les 3 points.

En tout état de cause, entre les Rouge et Blanc de Matam et les Diables Rouges du Caire, il y aura match tant à l’aller qu’au retour pour désigner le vainqueur final pour un billet en ½ finale de la présente ligue des champions d’Afrique. Bon vent au Horoya AC de Guinée.

Conakrychallenge/Emmanuel Toumany Camara

LAISSER UN COMMENTAIRE