La communauté Konia soutient Mohamed Camara, nouveau président

La communauté Konia soutient Mohamed Camara, nouveau président

1545
0
PARTAGER

Ibrahima Kourouma, entrepreneur de son état et connu sous le sobriquet de Brim, est en porte-à-faux avec cette communauté qui prêche la paix, l’entente sociale et l’apaisement. Brim s’est fait intronisé comme président de la communauté Konia.

C’était l’autre dimanche à Coleyah imprimerie. Ce, sous son toit et en l’absence de personnes ressources, de membres du bureau sortant et des leaders de la communauté.

Brim s’est autoproclamé « représentant légitime » des Koniakés, tout seul hormis quelques amis et voisins triés sur le volet et qui ont accepté de se prêter le flanc.

Le collège des sages et la coordination nationale du Konia considèrent qu’il s’agisse d’un non événement car rien ne pourrait remettre en cause ni altérer l’élection du nouveau bureau de la coordination, organisée en mai dernier, avec leur bénédiction et en toute transparence.

Rappelons que le président du bureau sortant est décédé en décembre dernier, d’où l’élection faite pour renouveler ses instances, au cours de laquelle Mohamed Camara, ancien député maire de Matoto, très représentatif, a été plébiscité par les électeurs.

La presse était subjuguée par l’annonce d’une autre élection l’autre semaine alors que le mandat du nouveau bureau vient de débuter. L’événement suivi à Coleyah n’était qu’une plaisanterie de mauvais goût, une farce que ne tolèrent pas les sages, les cadres, hommes et femmes de la communauté, lesquels se sont réunis, samed dernier,i afin de mettre les choses au clair.

Ils vont tenter de ramener la brebis égarée dans leur giron, un pari que l’honorable Amadou Damaro Camara n’avait pas réussi. Ce n’était pas faute d’avoir essayé, en bon samaritain.

Cette réunion, faite à Taouyah, a regroupé tous les leaders et meneurs d’hommes du Konia: le général Kaba 43, le colonel Tiegboro Camara, Ansoumane Adios Condé et tant d’autres figures du Konia. L’ancien député maire de Matoto Mohamed Camara minimise la dissension de Brim Kourouma: « Nous sommes une petite communauté, nous devons resserrer les rangs pour aller de l’avant ».

Bref, toute la communauté du Konia reconnaît l’Honorable Mohamed Camara comme président de la coordination nationale du Konia. Quant au général Kaba 43, il préside le bureau des sages et Ansoumane Adios Condé, en service au protocole d’Etat à la Présidence de la République, chaperonne la coordination nationale de la jeunesse. Ils prendront fonction officiellement au cours d’une cérémonie qui sera organisée au palais du peuple.

conakrychallenge

LAISSER UN COMMENTAIRE