Guinée: Les pseudo-juristes menacés par la Cour constitutionnelle de poursuites judiciaires

Guinée: Les pseudo-juristes menacés par la Cour constitutionnelle de poursuites judiciaires

491
0
PARTAGER

Les juges constitutionnels, qui veulent se payer la tête de Kèlèfa Sall, ont griffonné un communiqué à l’intention de l’opinion pour expliquer la situation qui leur préoccupe. En dépit de cela, les pseudo juristes continuent de s’en donner à cœur joie en altérant le droit et la législation du pays, interprétant n’importe comment la crise à la Cour constitutionnelle.

Des membres de cette juridiction d’ordre constitutionnel rappellent que ceux qui sèment la confusion dans la lanterne de l’opinion sont susceptibles de poursuites judiciaires pour rébellion et pour délit de refus d’un arrêt de la Cour, parce que les arrêts de la Cour constitutionnelle sont insusceptibles de recours et s’imposent au pouvoir public.

Grosso modo, un arrêt de la Cour constitutionnelle peut être contesté mais seulement par ceux qui font avancer le droit dans leur pays, en l’occurrence les doctrinaires du droit, pas par la horde de crieurs publics comme en Guinée avec l’immixtion de la société civile et des partis politiques. Conakrychallenge/Sambegou Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE