Faux diplômes: Kassory Super menteur !!!

Faux diplômes: Kassory Super menteur !!!

1128
0
PARTAGER
On le savait super voleur. Le voilà devenu super menteur. Il s’avère que les deux doctorats dont se targue Ibrahima Kassory Fofana n’ont jamais existé. Kassory est cloué au pilori. Par le Collectif contre l’impunite en Guinée. L’enquête.
Il est constant que la principale cause du sous-développement de la Guinée et la pauvreté extrême de sa population réside dans l’institutionnalisation de l’impunité au profit des gouvernants et de leurs proches. Dans la longue histoire de la Guinée indépendante, rarement les bourreaux ont payé le prix de leurs forfaitures. De ce fait, la loi est devenue l’instrument de soumission du peuple aux dirigeants, qui se sont toujours placés au dessus de la loi. C’est ce constat qui a fondé la création du Collectif Contre l’Impunité en Guinée et les accords de collaboration qui le lient à ses partenaires comme Pottal Fii Bhantal des États-Unis entre autres, avec lesquels le Collectif est engagé dans une lutte sans merci contre toute forme d’impunité en Guinée, y compris les crimes économiques et  autres usurpations de titres et usages de faux diplômes  permettant à certains d’occuper indument les hautes fonctions de l’États à la place et au préjudice des fils et filles de la Nation remplissant les conditions de diplômes adéquates ou exigées par les hautes fonctions en question. Étant donné que le bon exemple doit venir d’en haut, notre chasse aux faux diplômes et aux usurpations de titres commencera par le ministre d’État chargé des investissements publics et privés qui vient d’annoncer  sa volonté de combattre la corruption en Guinée s’il est nommé au poste de premier ministre et qui défie quiconque de prouver son implication dans les pratiques illégales en Guinée.
Il s’agit bien de monsieur Kassory Fofana qui se dit « Docteur », et qui a déclaré à la télévision guinéenne, avoir obtenu deux Doctorats en 5 ans aux États-Unis ! Dans la publication du magazine Jeune Afrique du 11 février 2003, monsieur Cheick Yérime Seck, journaliste de JA, suite à son entretien avec monsieur Kassory Fofana, avait écrit ce qui suit : « L’ancien tout-puissant ministre guinéen de l’Économie et des Finances, Ibrahima Kassory Fofana, a reçu, le 2 février 2003 à la prestigieuse American University de Washington DC, deux diplômes de doctorat de troisième cycle : l’un en économie, l’autre en développement des finances et banques (diplômes obtenus en 2002)». Toujours pour lever le moindre doute sur ce qui ressemble à une usurpation de titre de « Docteur » par Kassory Fofana, nous renvoyons nos lecteurs à son CV publié le 27 mars 2017 sur le site internet de la Cellule de communication de GPT, le parti qu’il préside (capture d’écran ci-jointe). Il est mentionné sur son CV ce qui suit :  «  2002 : Doctorat de troisième cycle en Développement -Finance et Banque de « The American University » Washington DC – USA ».
Ci-dessous l’extrait du CV de Kassory publié sur le site de son parti avec mention de Doctoratqu’il aurait obtenu en 2002  à  American University:

 

De ce qui précède, on peut sans doute retenir que l’année 2002 est indiquée par Kassorycomme l’année d’obtention de ses deux Doctorats à American University.
Engagés aussi dans la lutte contre les faux diplômes dans les institutions étatiques en Guinée, le Collectif Contre l’Impunité en Guinée et ses partenaires ont mis en place un programme de vérification et de dénonciation des faux diplômes et les faux titres qui pullulent en Guinée. C’est ainsi que les partenaires du Collectif résidant aux Etats-Unis ont contacté AMERICAN UNIVERSITY pour vérifier les affirmations de Kassory Fofana sur son« PHD » (l’équivalent d’un Doctorat en Amérique). Vérification faite à American University et à NATIONAL STUDENT CLEARINGHOUS (l’institution chargée de vérification des diplômes) révèlent que s’il a obtenu un Master en « ART » en 2002, il n’a par contre, obtenu aucun Doctorat à American University comme l’indique ce document de NATIONAL STUDENT CLEARINGHOUS ci-dessous produit le 23 avril 2018 :

Ce document démontre que monsieur Kassory Fofana n’a jamais obtenu de Doctorat àAmerican University de Washington DC contrairement à ses affirmations plusieurs fois répétées en public, selon lesquelles il serait détenteur de deux Doctorats. Par conséquent, il se livre à une véritable usurpation de titre de Docteur en revendiquant deux Doctorats alors qu’il n’en a même pas un !  Kassory soutient avoir reçu ses deux Doctorats en 2002. Il se trouve que son MASTER a été aussi obtenu en 2002 ! Alors, comment peut-on obtenir leMaster et le Doctorat la même année alors que c’est le Master qui ouvre droit aux études doctorales qui durent en principe trois ans après le MASTER ? L’incohérence est tout simplement trop flagrante.            Si ce fait est avéré, il peut être selon les cas, constitutif d’incriminations de faux en écriture publique, usage de faux et usurpation de titre entre autres.
Le Collectif Contre l’Impunité en Guinée et ses partenaires demandent l’ouverture d’une enquête sur cette affaire impliquant une personne dépositaire de l’autorité de l’État, fait d’ailleurs qui entraine une circonstance aggravante.
Il est à signaler qu’il est possible de vérifier la réalité des diplômes réputés être délivrés aux Etats-Unis  sur le site internet  suivant : « NATIONAL STUDENT CLEARINGHOUS »  contre  paiement de 14 dollars. Nous demandons à tous les Guinéens épris de justice et de démocratie, de participer à cette campagne pour remettre à leurs places, ces prédateurs qui ont réduit notre pays à l’ombre de ce qu’il devrait être. Dans un pays normal, la place des auteurs de tels faits n’est autre que la prison, mais, surtout pas au sommet de l’État.
Le Collectif demande aux Guinéens qui possèdent des informations sur des biens issus des pillages des ressources publiques, des faux diplômes et des usurpations de titres, de les transmettre à cette adresse mail du Collectif: ccigfrance@yahoo.com . Leur anonymat sera strictement préservé. Ils peuvent transmettre des photos, des adresses de biens en question et tous documents de nature à faciliter leur identification et vérification, sans décliner leur identité.
En conclusion, le combat du Collectif et ses partenaires contre les faux diplômes et usurpations de titres ne fait que commencer. Si monsieur Kassory Fofana souhaite contester nos informations, le Collectif est disposé à publier les preuves qu’il apportera. Il peut aussi donner le thème de sa thèse et le nom de son directeur de thèse entre autres, nous permettant de procéder à la vérification de ses preuves.
Signé du Collectif Contre l’Impunité en Guinée
et Pottal Fii Bhantal Fouta Djalon
 Paris le 25 avril 2018

 

LAISSER UN COMMENTAIRE