Cellou Dalein Diallo: « J’ai beau dénoncer ces marchés de gré à gré...

Cellou Dalein Diallo: « J’ai beau dénoncer ces marchés de gré à gré qui sont toujours le fait de Monsieur Alpha Condé »

141
0
PARTAGER

Pressorama – Que fera l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) après le bail du Port autonome ? Victime d’une campagne de diffamation sur les réseaux sociaux, Cellou Dalein va-t-il saisir les tribunaux ? Le combat pour le contrôle des certaines mairies est-il perdu d’avance pour l’UFDG ? Le leader du principal parti d’opposition s’est confié à notre confrère africaguinee…

Après l’affaire Bolloré, le port autonome est de nouveau au cœur d’un scandale. Le Gouvernement guinéen a concédé dans des conditions jugées floues, une partie du port autonome de Conakry à une entreprise turque. Comment appréciez-vous ce contrat qui va durer 25 ans ?

CELLOU DALEIN DIALLO : Ecoutez ! Je n’ai jamais cessé de dénoncer ces marchés de gré à gré qui sont toujours le fait de Monsieur Alpha Condé, le Président de la République. Vous vous souviendrez des affaires Asperbras, K-energy et de tous ces marchés dans le secteur de l’énergie et des travaux publics qui ont été directement attribués par monsieur le président de la République sans appel à la concurrence, en violation flagrante des dispositions du code des marchés. Là aussi le contrat a été imposé à la Direction Générale du port sans aucun examen préalable, sans s’assurer que les termes de la convention étaient équilibrés par rapport aux intérêts de la Guinée et du partenaire.

Je ne suis pas opposé à la concession du port dans le cadre d’un partenariat public-privé, mais il faut faire un appel à la concurrence, s’assurer de la capacité technique et du professionnalisme du concessionnaire pour qu’ils puissent garantir des services de qualité au moindre coût. Comme vous le savez, le port est un facteur de compétitivité. Lorsque les délais sont longs, lorsque les tarifs sont levés, lorsque les prestations sont médiocres, ça influe beaucoup sur la compétitivité de l’économie et sur les prix à la consommation. Parce que 70% de ce que nous consommons sont pratiquement importés. Maintenant, si les tarifs du port sont exorbitants ça aura nécessairement un impact sur les prix à la consommation.

Comprenez-vous la colère des syndicats ?  

Je pense que c’est légitime pour le syndicat de protester d’abord sur la procédure qui n’a pas respecté nos textes de loi. C’est une procédure qui ne permet pas de savoir si les intérêts de la Guinée ont été suffisamment sauvegardés dans ce contrat.

Que comptez-vous faire en tant que leader du principal parti d’opposition ? 

Nous avons notre groupe parlementaire qui a déjà déposé sous la signature de l’honorable Ousmane Gaoual, une demande de constitution d’une commission de contrôle parlementaire sur un certain nombre de dossiers. Je pense que le port autonome sur cette concession devrait être ajouté sur cette liste déjà longue. Elle comporte déjà le cas Bolloré, Asperbras et beaucoup d’autres contrats de même nature octroyés sur instruction du président de la République dans le secteur de l’énergie et des travaux publics.

Vous avez été victime ces derniers jours de tentative de diffamation sur les réseaux sociaux. Comment comprenez-vous cela ?

Je pense que c’est une campagne de dénigrement qui commence. Vous savez, bientôt nous serons dans la ferveur des élections législatives, ensuite l’élection présidentielle. Je pense que c’est la campagne cynique contre l’UFDG qui a repris. Comme vous le constatez, lors des élections locales ces pratiques ont pris une envergure très inquiétante pour nos concurrents. Donc, des gens essayent de nous déstabiliser, de nous décrédibiliser en inventant des choses, en faisant des montages mais je pense que les populations sont là, elles savent ce que c’est.

On est à la veille de l’installation des maires qui requiert des alliances pour le contrôle des exécutifs communaux et ruraux dans certaines circonscriptions. Comment votre parti est-il en train de préparer le terrain sachant que l’UFR faiseur de roi a choisi le RPG ?

Ecoutez ! Il y a d’autres partis qui ont gagné des sièges dans les communes. On va essayer de nouer des alliances avec ceux-ci.

Avec africaguinee

LAISSER UN COMMENTAIRE