Arrêt sur image: Le supplice du pèlerinage à Conakry

Arrêt sur image: Le supplice du pèlerinage à Conakry

279
0
PARTAGER

Le pèlerinage à partir de la Guinée est devenue une affaire d’escroquerie. En déboursant 41 millions de Francs guinéens, le candidat au Hadj n’est pas sûr d’aller à la Mecque tant le désordre étatique est institutionnalisé. Les détournements d’argent appartenant aux pèlerins sont monnaie courante (l’histoire des 9 milliards détournés par le secrétariat aux affaires religieuses est récente). Plus grave, ils sont très souvent abandonnés à eux-mêmes par ce service étatique, tentaculaire, médiocre, cupide et incompétent. Ici 1500 pèlerins en 2018 sont abandonnés à eux-mêmes, dormant à même le sol, partageant six toilettes seulement, pour la plupart obligés de passer la nuit à la belle étoile, en ces temps d’intempéries… 

LAISSER UN COMMENTAIRE