Accusé d’avoir détourné 1,33 milliards de francs, il meurt en prison

Accusé d’avoir détourné 1,33 milliards de francs, il meurt en prison

213
0
PARTAGER
On l’aurait cru assis sur une chaise, pour humer l’air saugrenu de la maison d’arrêt centrale de conakry, mais non! Youssouf Koumbassa était déjà mort. Le chef-comptable de l’hôpital Ignace Deen y était emprisonné depuis quelque date.
En cause, les crocodiles de cet hôpital de référence l’accusent d’avoir mis en coupe réglée près d’un milliard trois cents vingt-sept millions de francs guinéens. Ce que le défunt prévenu a toujours nié, catégoriquement. «J’ai été piégé», se défendait-il contre ses accusateurs qui l’ont jeté en taule depuis juin 2017. Lesquels accusateurs deviennent les premiers suspects de cette mort elle-même suspecte.
Quoiqu’il en soit, cet argent ne s’est pas volatilisé tout seul. Le principal suspect de ce détournement étant passé de vie à trépas d’une manière suspecte, c’est aux autres responsables d’Ignace Deen de renseigner l’opinion sur cette affaire.
Ils n’en sont pas exemptés, bien qu’ayant mis les faits sur le dos du défunt Almamy de son vivant. Outre la disparition de cet argent, la mort de ce dernier doit être élucidée.
Le directeur général d’Ignace Deen Dr Mohamed Awada, l’inspecteur d’État Kevin Kourouma, la caissière centrale d’Ignace Deen Fatoumata Diallo et le responsable du contrôle financier Dalanda Barry ont un talent à faire valoir: expliquer à l’opinion comment se débarrasser d’un prévenu aussi gênant sans éveiller les soupçons.
L’on se rappelle que Dr Awada est nommément cité dans la tentative d’assassinat de Toumba Diakité; ce serait un tueur à gaz tout déguisé, avec lequel on doit collaborer pour éviter des erreurs!… A-t-il sévi contre son vieux collaborateur? Dieu est grand. Un jour il reviendra!
Gordio Kane

LAISSER UN COMMENTAIRE