Message d’unité du Chef de l’État : «Il est important qu’on cesse...

Message d’unité du Chef de l’État : «Il est important qu’on cesse d’opposer les ethnies»

104
0
PARTAGER
La dernière déclaration du premier magistrat du pays était quasi inattendue, tant il a été, de par le passé, très bouillant, provocateur, suscitant la haine entre les communautes. Alpha Condé vient de lancer un message d’unité qui, il est à espérer, ne tombera pas danss de sourdes oreilles.
« Il est important que le pays soit en paix et qu’il ait l’unité, qu’on cesse d’opposer les ethnies les unes aux autres. S’il y a le courant à Conakry, est-ce que c’est uniquement pour les peuhls, malinkés, soussous, guerzés ? Non. C’est pour tout le monde. S’il y a le courant à Labé, est-ce qu’il n’y a que des peuhls à Labé
Quand il y a eu Ebola, il y a des Peulhs et des Malinké au Mali, mais ils pouvaient aller librement au Sénégal et en Côte d’Ivoire. Mais est-ce que les Peulhs et les Malinkés guinéens pouvaient aller ? Donc, les guinéens doivent savoir avant d’être Peuhls, malinkés, soussous ou guerzés, ils sont d’abord guinéens. C’est ce que les gens doivent savoir », enseigne le Président de la République.
Nous les hommes, nous sommes ancrés dans notre ambition personnelle qui fait que nous manipulons les gens. Alors que les femmes et les jeunes, ce qui les intéresse, c’est comment agir pour faire avancer le pays.
Je suis certain avec l’engagement des femmes et des jeunes guinéens, la Guinée finira par ne plus savoir qui est peuhls, qui est malinkés, soussous. Ils seront guinéens et c’est qui assure l’avenir de la Guinée.
Notre génération est maintenant dépassée. Nous sommes ancrés dans l’histoire d’ethnocentrisme. Mais les femmes avec les jeunes, je suis certain que vous allez dépasser cela et que la Guinée que vous allez façonner soit différente de la Guinée que nous, nous avons. Cette Guinée sera au service des guinéens, mais aussi des autres africains».

LAISSER UN COMMENTAIRE